INNOLIANCE

Cinq questions pour tout savoir sur le magasin Terranimo, qui a ouvert ses portes à Aurillac (Cantal)

Cinq questions pour tout savoir sur le magasin Terranimo, qui a ouvert ses portes à Aurillac (Cantal)

Un tout nouveau magasin, Terranimo, spécialisé dans la vente de produits pour animaux de compagnie a ouvert à Aurillac (Cantal), il y a près d’une semaine.

Un paradis pour les animaux a ouvert ses portes à Aurillac. Depuis le 19 juin, Émilie Peyrical, Céline Robert et Julien Boyer proposent un espace totalement dédié aux animaux de compagnie.

Qu’est-ce que Terranimo ?

Terranimo est spécialisé dans l’animalerie où l’on trouve tout ce qu’il faut pour son animal de compagnie. Le petit groupe possède vingt et un magasins franchisés aux quatre coins de la France et a une vraie ambition d’expansion : il prévoit de d’ouvrir une cinquantaine d’établissements d’ici 2025.

Des animaux à vendre à Terranimo ?

Non. Si Terranimo a effectivement vu le jour à Aurillac, avenue du Général-de-Gaulle, il ne propose aucun animal à vendre. Mais proposent tout ce dont ils ont besoin. C’est donc un grand magasin doté de 5.000 références que les trois associés ont monté.

Qui sont les propriétaires du magasin ?

Émilie Peyrical, Céline Robert et Julien Boyer sont les trois associés à la tête de ce nouveau magasin. Ils se sont rencontrés lors de leur dernière expérience professionnelle dans une jardinerie. Ils avaient la volonté d’être à la tête d’un commerce et ont trouvé ce qu’ils cherchaient avec Terranimo.

« Ça a matché tout de suite entre nous, nous n’avons même pas eu besoin d’aller voir d’autres franchises. »

Julien Boyer (empty)

Et ce qui a fait la différence, c’est la confiance qui leur a été accordée. « Dans notre ancien emploi, on ne s’y retrouvait plus. Ici, nous faisons tout ce que nous voulons. On choisit nos fournisseurs, nos produits et l’organisation. On nous fait vraiment confiance », s’enthousiasme l’homme originaire du Cantal, avant que Céline Robert ne surenchérisse : « On peut faire ce que l’on veut, comme on veut ! »

Qu’est-ce que l’on vend chez Terranimo ?

Si des animaux ne sont pas à vendre à Terranimo, il existe tout pour les satisfaire. Avec un mot d’ordre : l’animal, c’est quelqu’un. Et cette phrase, Émilie Peyrical, Céline Robert et Julien Boyer l’ont bien assimilé puisque ce sont près de 5.000 références qui sont proposées dans le magasin. Et parmi celles-ci, il y a de tout. « Ici, on retrouve de grandes marques ou celles de Terranimo mais aussi des produits bio. Notre avantage, c’est la profondeur que l’on a dans chaque gamme », détaille Julien Boyer.

Aurillac le bon endroit pour ouvrir un Terranimo ?

Selon les trois associés, Aurillac est le bon endroit pour ouvrir ce type de commerce. De plus, les trois associés, attachés au Cantal, ne se voyaient pas aller ailleurs. « Il y avait une attente sur Aurillac et une place à prendre dans le secteur. Nous sommes quasiment les seuls », assure Julien Boyer. Les débuts ont donc forcément été bons pour le magasin comme l’affirme Céline Boyer. « On a eu un très bon accueil de la clientèle, les gens ont été contents de nous trouver. »

08/07/2019 -

INFO CORONAVIRUS COVID 19

Actualisé le 28 Mai 2020

Cliquez pour télécharger la newsletter